Partagez | 
 

 Akira Black'Jack - La vie c'est qu'une partie de plaisir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akira Black'Jack
Sportif
Sportif

avatar

× Pseudo : Kuru'
× Messages : 49
× Date d'inscription : 13/02/2013
× Nom complet : Akira Black'Jack
× Âge : 17 ans
× Talents : Spécialisé dans les sports de combat
× Club : A voir
× Avatar : Naruto Uzumaki
× Crédits : Kuru'
× Couleur : Peru
× Doubles comptes : Kurusu Black'Shouu / Edouard Nightray

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Akira Black'Jack - La vie c'est qu'une partie de plaisir.    Mer 13 Fév - 14:08

Akira Black'Jack
« une petite citation »



Nom : Black'Jack
Prénom : Akira
Âge : 17 ans
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Hétéro
Année d'étude : Classe Dorée
Groupe : Sportifs
Talents : Spécialisé dans les sports de combat
Club : À voir



Le personnage
« phrase de ton choix »


Caractère

lOn ne serait dire si Akira est bon ou mauvais, son visage angélique laisse à penser qu'il est sage comme une image, mais son allure de petit prétentieux case ce mirage et laisse place au doute instable.
Commençons par le commencement. Je pourrais vous décrire ses qualités, puis ses défauts, mais cela est simplement impossible car lui et vous n'avez pas la même notion de ces deux catégories stupides. En effet, il pourrait considéré un trait de personnalité comme une qualité alors que vous vous pensez que c'est un véritable défaut ! Exemple, il est plutôt sadique et bien pour lui c'est une de ses principales qualités. En plus d'être sadique, il est souvent narcissique, oui il s'admire tout le temps. C'est clair non ? Pour lui c'est un chef d'oeuvre dans toute sa splendeur. Malgré tout il est très sociale et se lie d'amitié avec n'importe qui et en particulier avec les belles demoiselles qu'il adore séduire et draguer pendant toute la journée. Vous vous en doutiez ? Pour compléter les deux traits que j'ai dit précédemment il fallait en rajouté pour bien compléter, pervers sur les bords et grand séducteur c'est tout ce qui le résume le mieux. Pourtant, il ne pense qu'à une fille, mais celle-ci étant bien trop capricieuse il prends un malin plaisir à la rendre jalouse en ce frottant à d'autres filles avec pour seule excuse "Sara, tu es trop capricieuse, je préfère les filles qui savent tout de suite ce qu'elles veulent et me laisse faire ce que je veux". Evidemment, ce n'est rien de plus qu'une fausse excuse, mais elle a toujours marcher ! Il l'utilise car celle-ci refuse de lui avouer qu'elle est amoureuse de lui et il tente par tout les moyens de le lui faire dire.. Ne chercher pas le pourquoi du comment ! La raison est pourtant si simple à comprendre...

Dans le reste de sa personnalité on peut vite s'apercevoir que ce dernier est très vantard, lui et toujours lui ! C'est un monde à une personne, la sienne.. Enfin non, il y a cette fille qui entre dans le cercle ! La fille qui lui tient tête et vu qu'Akira est un être très joueur.. Il adore la faire tourner en bourrique et la mettre en colère, ce qui entraîne souvent les disputes. Enfin après tout il joue avec tout : les sentiments d'autrui, les nerfs des autres, exactement tout ! Et plus particulièrement avec cette jolie rousse nommé Sara. Souvent, il se montre manipulateur pour arriver à ses fins, mais il n'en reste pas moins qu'un mec sympa. Lui ce qu'il veut, c'est juste avoir ce qu'il désire et sachez quand même qu'il n'est pas capricieux ! C'est bien un trait de personnalité qu'il n'a jamais acquis.
Toujours avec un sourire sur le visage, vous ne le voyez rarement déprimer, il cache bien ses sentiments, bien son jeu, il n'ouvre pas souvent son coeur. aussi il adore se disputer avec la belle demoiselle capricieuse, il dira que c'est son loisir favoris avant le sport. Oui dans la vie il a trois centre d'intérêt : Sara, le sport et les filles. C'est quelqu'un de franc, à toujours dire ce qu'il pense ! Normal, bien qu'il soit vantard et prétentieux, il a horreur du mensonge. C'est un cas particulier, il ne reconnait pas beaucoup de gens à son estime, mais on l'aime quand même. C'est son caractère et on arrive à vivre avec, oui parce que vivre avec lui et quelque chose qui devient simple naturellement, on s'attache rapidement. Il est toujours à la recherche de défi ! Il est d'ailleurs arriver ici à cause de ça. Ne vous étonné pas si vous le voyez au bout de ses limites, car c'est ce qu'il fait régulièrement. Se pousser aux bouts de ses capacités, il le fait souvent ! Le plus souvent c'est en compagnie de sa rousse que cela arrive, car c'est la seule avec qui il passe réellement du bon temps.. "Elle est à lui" c'est simple non ? Et bien qu'il soit un véritable coureur de jupons, il se montre extrêmement possessif avec cette dernière. Quand elle va trop loin -un peu comme lui- il pourrait se montrer jaloux mais c'est moins sur qu'il le fasse remarqué. Les cours c'est pas sont problème, il y va mais c'est juste pour accompagner la belle Sara et s'en prendre aux professeurs avec elle...
Physique

Une marche trop sur de lui, un charisme renversant.. Attention qu'importe où il passe, les regards se tournent vers ce beau jeune homme. Une aura plus qu'envoûtante dégager par ce corps musclé. Une silhouette d’athlète tout simplement. Grand de taille, il mesure un bon mètres soixante-quinze. Accompagner de son torse bombé, on peut très bien apercevoir la force qu'il dégage et bien qu'il est la tête d'un enfant sage, il n'en reste pas moins qu'un gamin vantard. Il est beau, très beau et peu de gens disent le contraire, car après tout ce n'est que la vérité ! On dit souvent qu'il a la classe ou qu'il a du style. Ben quoi ? C'est vrai non ? Il a l'étoffe d'un célèbre mannequin, pourtant cela ne l'intéresse point. Lui préfère de loin la bagarre, d'où lui vient ce corps sublime. En partant des pieds à la tête tout est muscles, il n'a pas un corps frêle et son assurance est justifier par sa sculpture corporelle. Ses jambes remplis de muscles, se torse recouvert de magnifique tablettes, ses épaules droites et carrés, ses longs bras musclés et fins à la fois. Sa droiture constante et pourtant peu remarquer à cause de son caractère.

Montons plus haut et arrivons au bout de son cou, long et fin qui donne vu au sommet. Ses traits plutôt épais, mais quoi de plus normal pour un garçon. Un visage de style carré, mais à la fois ovale un beau mélange des deux. Une bouche attirante et des lèvres qui aiment le contact humides d'autres lèvres féminines, mais qui n'en rêve que d'une paire unique et pour le moment inaccessible. Un nez fin et retroussé, quasiment pas important vu que la première chose qu'on remarque est son regard. Des pupilles d'un vert rubis éclatant. Il a des yeux de renard ou de chat, selon comment on voit cela. Le centre d'un vert plus prononcé. Des cils tellement épais qui font ressortir si bien ses yeux. Un front large mais de trop, juste ce qu'il faut, où tombe dessus de magnifiques brins d'or. Oui sa chevelure est d'un blond unique avec de nombreux reflets plus accentuer que d'autres. Des cheveux lisses, qui laissent souvent des épis, mais cela est fais exprès vu qu'il les laisse comme ça naturellement. Sa voix est d'un timbre renversant, qui ne est souvent source d'admiration, or lui ce n'est pas cela son talent vu qu'il n'aime pas le chant.

Questions vêtement il n'est pas compliquer. Il porte souvent des et des débardeurs noirs, auquel il ajoute un petit gilet sans manche et à capuche noir. Il n'a jamais froid ! Un vrai chauffage à lui seul. Il est côté niveau bijoux et en porte régulièrement. En particulier une boucle d'oreille noir que lui a offert la plus capricieuse des filles qu'il connait, mais aussi la plus précieuse à ses yeux. Souvent une chaîne en argent et des bagues de la même matière. Pas souvent de bracelet, bien que tout accessoires lui aille à ravir. Il est simplement beau naturellement et c'est tout simplement qui le répète à tout bout de champ.

Histoire

-2988-
Le rêve de deux Enfants innocents.

Deux enfants jouant dans le bac à sable, heureux ils souraient sans limites. N'ayant que quatre ans, on peut voir leurs innocences sans l'ombre d'impureté ou de malveillance. Des gamins qui avaient leur enfance bien en mains, qui profitent de l'instant présent au maximum et qui partage cela avec une/un amie/ami. Ils se connaissent depuis quelques semaines maintenant -voir plus- et se retrouvent toujours au parc avec leurs mamans. Comment dire, c'est deux enfants inséparable qui ne connaissent pas encore les choses et bases de la vie. Ils sont surveillés, pour que rien ne leurs arrivent ! Lors de ces moments les doudous, le sable, les jouets, ces choses futiles et qui, pourtant, les fascinent en leur donne ce magnifique sourire. Ils se voyaient tous les jours ! Pas une fois ils s'ignoraient. Tout deux venant de familles riches, leurs monde était parfaitement en harmonie. Ils riraient, s'amusaient et s'entraidaient et rien ne pouvaient les séparer, ils étaient plus que tout unis. Oui c'était leur époque 'Magique'. Mais voilà qu'arriva un départ... C'est ce qui casa ce beau rêve enfantin et merveilleux. Une chute à cette histoire, quel drame, les larmes et la tristesse remplaça ses si beaux visages heureux. Ils ne voulaient pas se quitter, ils étaient petits et perdre une peluche pendant cinq minutes est déjà dur, alors un ami c'est encore plus difficile à vivre et on à l'impression d'assister à la fin du monde à travers leurs yeux mouillés. Dans ces cris, les mains qui se retiennent, le jeune garçon se fessait traîner jusque la voiture noir et imposante qui allait à jamais séparer ce petit duo. C'est le petit garçon qui dit cette dernière parole à la fille de son enfance.

    - Je te promet de revenir te chercher ! On se reverra parce que tu es à moi !


Une promesse d'enfant qui ne réalisera peut-être pas lorsque la voiture partira. Une promesse qui relève de l’innocence... Arrivera-t-elle à survivre à la réalité de la vie ?

-2997-
Duo de choc, cauchemar des profs.


Akira est né d'une famille assez aisé, possédant de grands donjons du côté de son père et de grandes entreprises du côté de sa mère. Il était le deuxième enfant de cette majestueuse famille et oui ce gamin avait un grand frère, d'un an son aîné, qu'il aimait plus que tout au monde. Inséparable les deux frères menaient une vie parfaite. Ils ne voyaient pas souvent leurs parents , mais qu'elle était l'importance ? Le grand/petit frère était là en échange. Les domestiques étaient des plus sympathiques et ils avaient bons nombres d'amis. Entouré de bien nombres de personnes et dans cette foule d'amis et d'ennemis, le plus jeune des deux frère ne pensait qu'à une fille. Akira avait beau être un véritable coureur de jupons, il ne s'engageait jamais sérieusement avec une camarade ou une amie, cela ne l'intéressait pas. Lui ne demandait qu'à jouer en attendant le retour de celle qui lui appartenait. S'accrochant à une promesse qui était peut-être qu'une douce illusion non réel et surtout imaginaire. Il ne savait même plus son visage et avait oublier son nom, car petit il ne l’appelait pas par son prénom mais par un surnom que donne tout enfant à son amie. Il fessait souvent le même rêve, il la voyait, mais dès qu'il s'approchait le visage de la belle s’effaçait doucement et lui empêchait de la retrouver. Peu à peu il perdait l'espoir et commençait à grandir... Il n'était plus dupe et avait mûri : La revoir n'était pas possible, il lui faudrait seulement un miracle et bien qu'Akira soit chanceux ça n'allait pas jusque là. Donc il se contentait de l'oublier et pour ce faire traîna avec énormément d'autres filles. Alors pourquoi quelque chose le bloquait dès qu'il allait trop loin avec l'une d'elle ? Il ne le sait pas, mais plus d'une fois il se trouvait pathétique de s'accrochait à un souvenir d'enfant innocent.

Dans son tourment, dans cette adolescence, il comptait souvent sur son frère et bien sur il l'aidait en retour. Donnant-donnant, enfin même s'il n'y avait rien en retour, le frangin venait à son secours. Pas de quoi ce prendre la tête bien longtemps, Akira considérait son frère comme l'héros de son histoire, il lui dédiait toute son admiration. L'aîné était comme son père, un excellent sportif dans les sports de combats toutes catégories et c'est plusieurs fois par semaine que se dernier emmena Akira en forêt ou dans un des donjons du père pour l'entraîner. Tout allez bien pour les meilleurs des mondes... Sauf que comme en étant petit, la chute avait fini par arrivé et frapper de pleins fouet le blond, déjà vantard et trop sur de lui.

C'était un mercredi soir où ils se rendaient tout deux -le frère et Akira- dans le tout nouveau donjon que leurs père avaient fait construire. Ils avaient un chauffeur car ils n'étaient pas en âge de conduire tout les deux, l'un avait douze ans, l'autre treize. C'était un hiver, rude, dangereux. Les flocons par milliers tombaient sur la route enneigés. Une vitesse banal, mais peut-être un peu trop rapide pour un jour de neige, le plus jeune dormait en attendant l'arrivé avec impatience, le frère regardait le paysage émerveiller par toute cette blancheur dans ce monde de noirceur et le chauffeur était concentré sur la route glissante. Tout se passa bien, puis un tournant... Des freins qui ne fonctionne plus, une route bien trop lisse, une pente juste à côté... Un accident. Deux morts, un survivants, une épreuve traumatisante. C'était arrivé si soudainement, le blond n'avait pas eu le temps de prendre conscience de ce qui s'était passer qu'il était dans une ambulance. De nombreuse liaisons internes, il s'en sortit bien. Hors, psychologiquement ce n'était pas la même, il venait de perdre la personne la plus chère pour lui. C'est parents avaient appris la nouvelle, ils ont réagi... Mais pas assez selon le beau blondinet ! Ils s'en fichaient et il le savait... Il avait mal, très mal. Alors de nouveau il s'accrocha à ce qu'il sétait toujours accrocher, sa promesse. Il se dit qu'il ne devait pas sombrer pour elle et que son nouveau but serait d'être le meilleur et de la retrouver. Finalement, il n'avait pas si grandit que ça.

Après un an de remise en forme, de déprime, il prit un tout nouveau départ. Il redevenu le petit frère qui était le fierté de l'ancien aîné, pour que ce dernier soit encore plus fier de lui. Il garda ce caractère de gamin vantard, pervers, sadique et narcissique, mais aussi franc et détestant le mensonge, sachant toujours ce qu'il veut et ne changeant pas souvent d'avis. Pour ce nouveau départ, cette nouvelle vie qu'il entreprenant, il changea de ville, de collège. Il recommença tout, et vécu chez lui avec pour seule compagnie une domestique de la famille. Il ne voulait plus avoir affaires à ses sois-disant parents. Dans ce nouveau collège, il arriva dans une classe... Amusante. Il se lia rapidement avec les garçons de la classe et les filles le regardaient déjà, mais lui n'était intéressé que par une rouquine capricieuse. Il ne l'aimait pas, non il la détesta ! Elle était exactement le genre de portrait qu'il ne supportait pas et souvent il se disputait. Elle voulait qu'il soit, comme les autres gars, à ses pieds, mais ce n'était pas le genre d'Akira. À ce moment-là, il avait treize et il était arrivé en cours d'année, cette rencontre avec elle le marqua. Le résultat était le même chaque jour, elle insistait, il refusait, elle insistait, il refusait, ect... Sans fin. C'est durant plusieurs semaines que se petit numéro durait. Dans le collège, tout les élèves avaient, au moins entendu une fois : Sara Ashford et Akira Black'Jack sont encore en train de se battre ! Ils étaient célèbres, célèbres au point que des paris se fassent sur qui gagnera, comment cela finira. Tout le monde étaient au courant : Sara détestait le garçon qui refusait d'être à ses pieds & Akira détestait la jolie rouquine qui le forçait. Tout commença normalement... Des petites critiques, remarques désagréable... Plus comme toute histoire, cela empirait considérablement. Ils en venaient aux mains et à tous sortes d'objets qui leurs passaient sous la main. Sur ce point-là c'est souvent Akira qui menait la danse, les sports de combat était son domaine. Pour ne pas perdre la face, elle avait alors commençait par utiliser les stylos, les livres et parfois mêmes des tables ! C'était le cirque à chaque cours pour le plus grand malheur des professeurs et du proviseur. Un terrible duo de choc qui se fessaient remarquer partout on ils passent ! On ne savaient plus quoi faire d'eux, qui plus est étant tout deux de familles riches, on avaient bien trop peur de leurs dires des choses qui leurs retomberaient dessus et Sara n'avait pas que les élèves dans la poche, donc ils avaient peu de conséquences à leurs actes. Enfin les heures de colles, ils connaissaient... Souvent coller dans la même salle de cours... C'est peut-être ce qui les rapprocha. C'est simplement qui devenu inséparable ! Leurs insultes se transformèrent en quelques choses d'amicales, bien que les disputes restaient présente... Ils ne se passaient plus l'un de l'autre. On peut dire que cela en avaient étonnés plus d'uns ! Jamais on auraient pensé qu'ils puissent un jour se rapprocher autant.

C'est un soir où ils auraient du être chez eux tranquillement devant la télévision ou chaud, qu'ils se retrouvèrent en pleins travaux généraux... Forcement quand les heures de colles ne suffisent plus, il faut prendre de nouvelles sanctions. Sachez que même ça devenaient une cours de récréation. C'était comme ça avec eux, le duo ne perdait pas de temps pour s'amuser. Après tout dans la vie, si on voulait survivre il fallait rire et les deux jeunes gens avaient parfaitement compris. Puis Sara posa une question assez perplexe à Akira, il avait alors deux choix qui s'offrait à lui. Ne rien lui dire ou tout lui raconter, ce qu'il refusait était de lui inventer quelque chose, vu qu'il hait plus que tout le mensonge. Sans d'hésitation, il avait choisit la seconde solution, et lui contât son histoire. Tout ! Il lui révéla exactement tout ce qu'il avait vécu. L'indifférence de ses parents, l'accident de son frère et ce qui lui avait permis de tenir le coup... Vous savez, ce but qu'il s'était donné : De venir plus fort et retrouver celle qui lui appartenait à part entière. Contre toute attente, Sara avait versé des larmes pour son histoire.. Ce qui l'avait profondément touché, après tout jamais, JAMAIS on avait pleuré pour lui. De son côté il refuse de le faire. Pour lui pleurer est signe de faiblesse... Pourtant lorsqu'elle versa ses larmes pour lui, il se sentit étrangement soulagé et la trouva magnifique. Tant de pureté qui s'échappait d'elle... C'est comme si le poids qu'il avait dans le coeur s'envola avec les larmes qui perlaient le beau visage de celle qui prenait de plus en plus de place dans son coeur. Se fut ensuite au tour de la rouquine de se confier. Elle avait pour la première fois, laissez sa fierté de côté et lui raconta son histoire. Enfin, elle lui raconta cette histoire de promesse... Un garçon avait qui elle était resté longtemps dans le bac à sable et qui avait déménager d'où ce moment il lui avait promis de revenir la chercher. De nouveau ses yeux étaient mouillés par l'eau qui coulaient sur ses joues légèrement roses. Ce qu'elle lui avait raconter lui fit tilt tout de suite... C'était exactement le rêve qui se répétait chaque soir dans sa tête. Il tenait les mains d'une fille et quand il tentait de se souvenir de son visage ou même de son nom, il se réveillait et tout disparaissait. Tout de suite il finit par comprendre que celle qu'il recherchait depuis longtemps était à ses côtés depuis un an maintenant et qu'aucuns des deux n'avaient fait le rapprochement. Vous parlez d'un choc ! C'était encore un coup du destin, il les avait séparé et là il avait fait en sorte qu'ils se retrouvent. Alors qu'elle était encore en larmes... C'est simplement qui la pris dans ses bras. La serrant d'une douceur infinie et qu'il lui parlait à son tour du faite qu'il avait fait une promesse à une fille qu'il avait du quitter à cause d'une déménagement. Il avait contre lui la fille qui le hantait chaque jours qui s'écoulaient...

Bien qu'ils se soient 'retrouvés' leur relation n'en avait pas changer... Les engueulades quotidienne étaient toujours bel et bien présente.. Enfin c'était surement bien mieux ainsi non ? Ils étaient toujours aussi proches, peut-être un peu plus mais ils continuaient de s'amuser, de rigoler, de vivre leur enfance quoi ! Cela dura toute leurs années de collèges, ils étaient toujours autant célèbre... Et on entendaient toujours autant parler de ce duo de chose qui étaient le pire cauchemar des profs.

-3000-
Un duo imbattable, des prodiges inséparable


Arrivant à leurs dernière année de collège, les deux jeunes réfléchissaient à où aller par la suite.. Aucuns des deux ne se l'étaient dis, mais on savaient qu'ils désiraient continuer leurs études ensemble. Comme petit, ce duo était resté inséparable ! Akira ne savait pas quoi faire pour la suite, n'ayant plus beaucoup de relation avec ses parents, c'est tout naturellement qu'il avait refuser de suivre l'héritage des donjons et des usines de son père et sa mère. Il vivait sa vie et n'avait plus aucuns liens avec les Black'Jack, bien qu'il continuait à utiliser ce nom pour maintes et maintes raisons. Il avait encore un soutien financier, surement sa famille qui se sentait coupable alors il lui paya le pardon. Néanmoins rien ne changeait... Il ne retournerait pas auprès d'eux et se chercha un établissement le coupant entièrement des Black'Jack. En ce qui concernait Sara, celle-ci non plus ne désirait pas reprendre les affaires familiales. Ils avaient de nouveau un point commun. De son côté il chercha encore et encore, peu lui intéressait.. Il voulait du niveau ! De la compétition, que se soit en résultat ou en physique... Il recherchait le défi et si possible avec comme adversaire sa Sara. Puis c'est un jour que celle-ci arriva avec un prospectus à la main et lui balança à la figure. Oui elle ne lui avait pas donné, mais bel et bien balancer. Il aurait voulu répondre à son geste... Mais il n'eut pas le temps car elle lui proposa... Un défi. Le prospectus parlait d'une pension prodigieuse, elle lui lança le défi d'être les meilleurs de cette pension.

Pour la première fois il accepta de cédé à son caprice et de la suivre dans cet établissement... Enfin surtout à cause du défi plus qu'autre chose et aussi parce qu'il voulait continuer de jouer avec la belle. Malgré le nombre fulgurante de tables qu'il se prenait il adorait jouer avec ses nerfs en draguant toutes les filles qu'il croissait devant ses yeux. Il ne cherche qu'une chose, lui faire avouer ses sentiments... Mais la demoiselle capricieuse s'y refusent alors il continue... Encore et encore pour le plus grand malheur de la rouquine. Une fois arrivé dans l'établissement.. C'est avec joie qu'il découvrit être dans la même classe que sa capricieuse préférée. Le duo de choc ne s'arrêta donc pas malgré les prestige de ce pensionnat et les heures de colles restaient présentes pour nos deux grands gamins. Le cauchemar des profs ne fessait que débuter et le duo n'en était pas à la fin de leur histoire. Inséparable se duo imbattable. Akira fut accepté pour son don sur le combat en tout genre et Sara pour son talent artistique... En faites ils étaient rentrés facilement dans cette pension et ils comptaient bien gravir les échelons rapidement pour être les meilleurs... À deux.

-3001-
Une incendie, une reprise

Le pension prodiges était destinée à un grand avenir. Tout comme notre duo. Ce fut facile pour eux de se faire une place. Tellement simple. Pourtant le destin était toujours autant capricieux et un incendie ravagea l'établissement. La pension fut réduit en cendre, intégralement. Alors chacun durent retourner à leurs activités. Sara et Akira continuait néanmoins de se voir, car ils étaient inséparable. Hors, les parents de la rouquine demandèrent à leur fille de revenir, Elle était limite séquestrée. Et bien sûr, le blond fût privé de sa présence. Ce qui le mettait hors de lui. Durant un mois et demi. Cette longue période sans sa Sara.

Dernière le miroir
« parle nous de toi »


    Pseudo :
    Kuru ~
    Âge :
    18 ans
    Sexe :
    M.
    Remarques/suggestions sur le forum :
    /
    Un mot à dire :
    Le duo de choc est de retour pour vous en faire voir de toutes les couleurs ! 8D
    Code :
    Validé par Kuru'


©code par Kurusu Black'Shou.

_________________

Sara & Kira' ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Akira Black'Jack - La vie c'est qu'une partie de plaisir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BLACK JACK ◮ Mais, c’est pas un vrai suicide, soit tranquille c’est probablement rien d’autre qu’un appel à l’aide.
» ▲ BLACK JACK
» Flash Back - Jack Rackham & Cloé Bellavi - Black Jack & Black Butler
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Technique du Jeune Jack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prodiges Pensionnat V2 ::  :: Dossiers d'inscriptions :: Dossiers Acceptés :: Sportifs-
Codage de Miss Amazing, PA de Kuru' / Contexte imaginé par Kurusu Black'Shouu.Le plagiat est puni par la loi, veuillez donc bien respecter notre travail et ne rien copier sans autorisation.