Partagez | 
 

 Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amashi Shouta

avatar

× Pseudo : Nyuric
× Messages : 28
× Age : 22
× Date de naissance : 02/03/1995
× Date d'inscription : 10/08/2013
× Nom complet : Amachi Shouta
× Âge : 15 ans
× Talents : Chant ~ Comédie
× Avatar : Mikado Nagi de utapri 2000% Love
× Crédits : Moi 8D
× Couleur : Medium Purple
× Doubles comptes : Kazuhiko Hyouri

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve: Devenir doubleur

MessageSujet: Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥   Mar 27 Aoû - 23:31

Mâchant son chewing-gum dans les couloirs, c'était avec le pas léger que notre jeune garçon se dirigea vers son prochain cours. Presque touts les élèves étaient déjà en là. Enfin, cela n'était qu'une façon de parler puisque Shouta n'avait retenu quasiment aucun visage. Bon, peut-être qu'il exagéra un peu lorsqu'il pensait ne reconnaître personne. Il n'arrivait seulement pas à retenir certains noms... ou alors ne voulait tout simplement pas les apprendre. Connaître que ce qui est ou pourra être utile telle est sa devise, si l'on puis dire.

Un papier en main finissant, avec le chewing-gum, à la poubelle.
Le cours commença sans trop de soucis. Les élèves chantaient la petite chanson à connaître pour ce cours et Shouta, quant à lui, s'amusait aussi. Une voix de canard dans les air, magnifique et totalement hors contexte, une chose que ne manqua pas le professeur pour lui rappeler à l'ordre. Les paroles préventives n'atteignant pas Shouta, celui n'avait qu'une seule envie. Répondre de la manière la moins agressive, si possible.

"Voyons monsieur, pourquoi vous énervez ? Ce n'est pas de ma faute si ma voix est ainsi. Que vous êtes cruel." Dit le jeune homme avec une voix plus féminine.

Bien sur que le professeur avait remarqué le changement de ton de l'élève et n'appréciant pas réellement, notre jeune homme se retrouva bien vite dans le couloir pour la  durée du cours avec un cadeau à la fin, une surprise. D'ailleurs, vous avez peut-être remarqué. Ce n'est pas le genre de Shou-kun de provoquer un éducateur. Lui qui, chaque jour, fait toujours de l'enfant sage et travailleur. Néanmoins, il arrive parfois où on simplement envie de faire ce qui nous plaît, et c'était le cas aujourd'hui. Ne cherchant pas au départ à suivre le cours, notre étudiant sortit son MP3, s'enfermant dans son monde jusqu'à la sonnerie.

Le son qui se prolonge dans les couloir, avec les cries de joies d'un week-end pour les plus fous.
Fin de la musique mon ptit Shou, il est temps de voir le prof. Un à un les élèves sortaient de la salle de classe, cette grande pièce aux murs de briques insonorisées et au parquet sombre. La tête penchée, le garçon remarqua que les élèves s'étaient donnés à cœur joie avec le professeur à sortir du matériel, et pas du petit. Piano, batterie, tambour... Non mais attends ! Ça pas ensemble la batterie et le piano ! Il l'a quand même pas fait exprès ? Voyant tout les instruments se trouvant dans la pièces, Shouta ne pouvait que se sentir mal. Cachant un long soupir, il s'approcha de son professeur.

«  Tu vas ranger les intruments comme punition. Ne t'inquiète pas, tu n'es pas seul pour cela.
- C'est plus du sadisme qu'une punition. » Chuchota-t-il

n’écoutant plus une seule parole de plus, il attendit que l'adulte partit, laissant les clefs sur le bureau. Il ne savait pas si un surveillant allait venir ou non et puis, il s'en moquait bien. Se jetant presque sur une chaise, un pied dessus et la main maintenant sa tête.

« Blablabla ! Comment ca peut jacasser. Heureusement que je suis plutôt du genre bon et calme en générale, parce que si je devais être aussi franc chaque jour...»

Le jeune homme s'étirant et la tête tombant un peu en arrière, il vit une silhouette ou plutôt quelqu'un, à la suite de ses mots. Une demoiselle qu'il connaissait ?

Kagura Mizuki, une autre japonaise selon le nom.
Une brunette aux yeux violets et reconnaissable grâce a son ruban dans les cheveux sûrement. Plutôt mignonne, pas plus que lui mais adorable quand même. Il avait entendu parlait d'une amnésie ou quelques choses de similaire, c'était la seule information qu'il lui avait permis de retenir cette jeune fille. Il ne l'avait jamais réellement parlé avant, peut-être des simple salutation mais sans plus. Se souvenant de ce qu'il avait dis plus tôt, il resta silencieux un petit moment en voyant la jeune fille. Essayant de se rependre, il se leva et alla lui tendre la main, avec son sourire enfantin habituelle:

« Bonsoir toi ! Dis moi, que fais tu ici ? »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura N. Mizuki

avatar

× Messages : 23
× Age : 19
× Date de naissance : 30/03/1998
× Date d'inscription : 14/02/2013
× Nom complet : Kagura Namy Mizuki
× Âge : 15 ans presque 16
× Talents : Batterie et dessin
× Club : Rebelle
× Avatar : B-ko du Shuuen no Shiori project
× Crédits : Moi :3
× Couleur : D94500
× Doubles comptes : Kokonose Haruka

MessageSujet: Re: Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥   Ven 30 Aoû - 22:29

{ Deux étoiles en musique
Pv :Amashi Shouta

Kagura n'était pas de bonne humeur aujourd'hui. Le réveil a été plus ou moins dur avec la semi-nuit blanche qu'elle a passé à faire des cauchemars. Le matin s'était plus ou moins bien passé, elle eut des cours qu'elle appelait « calme », les trois premières heure elle a put récupérer sa nuit sans trop avoir de problèmes. L'après midi commençait et voilà les court les plus ennuyeux qui sont au rendez-vous. Les cours les plus théoriques donnent à Kagura un mal de crâne pas possible, ce qui la rendait encore plus irritable. Premier puis deuxième cours de l'après-midi terminé. Enfin voilà le dernier cours qui allait commencer. Elle monta avec les derniers en classe puis alla s'asseoir, comme tout les autres mouton élèves de la classe.

Il y avait une chanson à connaître pour aujourd'hui, mais, comme à son habitude, Kagura n'avait pas ouvert son agenda. D'ailleurs, tout ce qu'il y avait dedans c'était des dessins et quelques devoirs de certaines matières tous les deux ou trois jours. Cette chanson ? Un choix personnel du professeur de chant, il n'y avait qu'à voir sa tête pour connaître son style de musique. Kagura n'en avait complètement rien à faire de la musique, enfin du chant, la musique c'est autre chose. Le chant... Rien que le fait de devoir élever la voix l'emmerdait au plus au point. Tandis qu'une moitié de classe chantait, disons... « correctement », l'autre moitié sortait toutes sortes de voix, canard, orgre.... On aurait dit un vrai zoo. Mais c'est toujours comme ça. Et puis il y a quelques élèves, de son style, qui garde le lèvres serrées pendant toute l'audition.

Bien que cela énervait, le professeur rappela un peu tout le monde à l'ordre, surtout ceux qui étaient hors-contexte. Il eut une sorte de querelle entre un élève et l'enseignant ; Kagura ne prêtait pas attention à ce qui se passait et s'assit sur sa chaise.
    — Kagura ? T'as une tête de shoutée c'est pas possible, t'as bu la nuit dernière ou quoi ? demanda la fille qui était debout à sa droite.
    — Hein ? Nan nan j'ai juste eut une mauvaise nuit. Répondait-t-elle en soupirant.

Elle avait des cernes assez marqués, on voyait qu'elle avait passé une nuit blanche. Apparemment il venait de sortir un élève. Le cours reprenait, mais il avait remarqué que Kagura c'était assise. Quel dommage pour elle. Il lui demanda de se lever. Elle répondait sèchement qu'elle ne voulait pas. Il l'a menaça de plusieurs heures de colles en ajoutant qu'il était fatigué de ses enfantillages. Enfantillages ? Kagura s'en fichait de ça. Pourtant, elle se leva. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle n'avait pas le droit à une seule heure de colle un vendredi. Sa mère et elle ont fait un deal, si une seule heure de colle parvenait à sa mère, elle serait privée de ses passions. Et ça, c'est impensable pour Kagura. Elle qui se sert de ses feuilles et de sa batterie comme drogue ; c'est bien pour ça qu'elle doit obéir bêtement, bien que ça ne soit pas dans ses habitudes, mais là on parle bien de sa santé mentale pour le week-end.

Voyant qu'elle ne chantait toujours pas, le professeur lui demanda de venir à ses côtés pour être évaluée en chant. Seulement, même devant, elle n'avait aucunement envie de chanter. Le pianiste commença à jouer, et attendait impatiemment qu'un son des cordes vocales de notre jeune brunette se fasse entendre, en vain. Le piano jouait tout seul. Kagura regardait les touches du piano. L'enseignant l'appelait. Elle leva les yeux vers lui, il soupira et lui demanda pourquoi elle ne chantait pas.
    — … J'ai pas envie c'est tout.
    — Bon si tu ne comptes pas travailler tu sors ! … Ah non mais il y a déjà Shouta dehors... Bon tu vas t'asseoir sur la chaise derrière je veux plus te voir et tu resteras à la fin de l'heure, si tu ne veux pas chanter tu rangeras, tu verras c'est tellement mieux.

Aussitôt dit, aussitôt fait, Kagura prit ses affaires et posa son sac près de la chaise et s'assit. Elle se retournait pour voir ce qu'il y avait dans le cagibis où étaient entreposées tous les équipements pour la musique. Elle remarqua des tambourins, des baguettes, quelques triangles, des cartons où il y avait écrit caisses claires. Elle se retourna complètement, jusqu'à être de dos au professeur et cherchait d'autres instruments du regard et faisait une sorte de liste mentale tandis que les autres chantaient.

Dix, vingt, puis trente minutes. Le professeur avait arrêter de jouer du piano et annonça qu'ils allaient jouer des instruments. Il appela Kagura. Elle ne répondit pas, toujours tournée dans le mauvais sens. Il haussa le ton et se répéta. La jeune fille tourna la tête et haussa un sourcil.
    — Hein ?
    — Je disais que c'était quartier libre pour les instruments, tu vas nous en chercher à l'arrière. lança-t-il avec un petit sourire sournois avant de reprendre. Bien sûr, tu ne pourras pas en jouer.

Elle lança un petit tssss avant d'aller chercher les instruments ainsi que leurs équipements.Comment peut-il me faire ça alors qu'il sait que je préfère jouer que chanter. Si je pouvais lui faire ravaler ses paroles, je le ferais. pensa-t-elle en apportant le matériel nécessaire près du piano. Elle se rassit sans que le professeur eut à lui ordonner, elle croisa les bras et les regardait jouer ; seulement durant 30 secondes, ensuite elle sortit son carnet à croquis et commençait à dessiner.
La cloche sonna. Les élèves sortirent les uns après les autres, certains exprimant leurs joies d'être enfin en week-end, en hurlant et d'autres simplement en s'en allant. Seulement, Kagura était encore obligée de rester ici, même si elle aurait préférer partir.

Elle s'approcha du bureau, et regardait le professeur qui souriait en rangeant ses propres affaires.
    — J'oublierais ton refus de chanter si la salle est correctement rangée.
    — Ok.

Ce fut tout ce qu'elle pu dire pour acquiescer la proposition qui lui était imposée. Elle prit déjà ce qui avait près du bureau, les bras chargés, elle alla dans le cagibis et rangea tout à sa place. Elle en profita aussi pour fouiller et regarder le matériel que le pensionnat possédais. Pas mal, au moins c'est pas de mauvaise qualité, il remonte dans mon estime. pensa-t-elle en remarquant des baguettes neuves. Elle passa la petite salle et reprit du matos', elle porta le xylophone qui était sur une table et le posait derrière, elle soupirait en ramassant encore d'autres instruments jusqu'à entendre une voix venant de derrière elle, qui... lui parlait ?
    — Bonsoir toi ! Dis moi, que fais tu ici ? 
    — Je suis de corvée pour le rangement, et toi?

Elle dévisagea le jeune homme en face d'elle. Il était à sa taille, c'était un albinos avec une touche de rose, yeux violets clairs portant des vêtements d'hiver. Bon. Il semblait être « normal », du moins comme les autres de la classe. Elle essayait de filtrer sa mémoire pour voir si elle l'avait déjà vu quelque part auparavant peut être. Mais rien à faire. Elle regardait sa main qui était tendu vers elle, malheureusement, la jeune fille tenait un carton. Pour ne pas se casser la tête, elle ignora simplement sa poignée de main et penchait légèrement la tête vers la droite tout en ayant, quelques secondes plus tard, une illumination.
    — Ah c'est ça ! En fait t'es le mec qui a prit la porte en début de cours ! Ouais c'était toi ! dit-elle en le coupant dans sa phrase.

En fait, pendant qu'elle réfléchissait, il était en train de lui parler, enfin sûrement. Au bout du compte elle ne l'avait pas écouter, mais le regardait quand même pour avoir une réponse à ce qu'elle vient de découvrir.


Hors-rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amashi Shouta

avatar

× Pseudo : Nyuric
× Messages : 28
× Age : 22
× Date de naissance : 02/03/1995
× Date d'inscription : 10/08/2013
× Nom complet : Amachi Shouta
× Âge : 15 ans
× Talents : Chant ~ Comédie
× Avatar : Mikado Nagi de utapri 2000% Love
× Crédits : Moi 8D
× Couleur : Medium Purple
× Doubles comptes : Kazuhiko Hyouri

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve: Devenir doubleur

MessageSujet: Re: Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥   Lun 9 Sep - 23:43

Deux étoiles en musique With Kagu-chan

« Je suis de corvée pour le rangement, et toi?
- Ah bon ? Tu n'as vraiment pas de chance miss. »

Sa camarade, les mains occupées par un carton, ne pouvait décemment pas répondre à une poignée de main. Ignorant alors la salutation, Shouta retira sa main, jouant avec ses cheveux. Son sourire, toujours impeccable et innocent camouflait l'irritation qu'il avait en vrai. Il avait l'impression d'avoir été snobé et nous savons parfaitement comment est notre adolescent. Shouta prendra toujours mal lorsqu'on lui « refusera » quelques choses. Car oui, pour lui, la demoiselle a « refusé » de le saluer poliment et pour cacher le fait qu'il était vexé, il jouait avec ses cheveux, souriait et surtout, parlait. Quand on aime le centre de l'attention, on prend tout de travers. 

« Bref ! A ce que je vois, tu est déjà en train de ranger. Tu dois être pressée, ou alors tu n'as pas de raison ? Tu veux peut-être que je...
- Ah c'est ca ! En fait t'es le mec qui a prit la porte en début de cours ! Ouais c'était toi ! dit-elle en le coupant net.
- … hein? » Un léger soupir et l'air perplexe 

Perturbé, le jeune homme était un peu perturbé par le comportement lunatique de demoiselle. Peut-être qu'elle l'ignorait volontairement ou bien était-ce vraiment naturelle chez elle d'être perdue dans ses pensées. Le garçon ne savait plus trop quoi se dire à son sujet, seule la sensation d'avoir encore été snobé était là. Déjà peu d'humeur à faire le gentil élève, Shouta ressentait également de la fatigue à cette situation. Cette fille est sûrement l'une des plus étranges que j'ai vu... pas du genre à croire à mon numéro je pense. 

«Oui, c'est moi, chère Kagura Mizuki. Je suis dans ta classe si tu n'avais pas aussi remarqué aussi, j'espère que tu connais mon nom au moins... »

S'adressant avec l'air espiègle qu'il a chez lui, le garçon se moquait bien de ce que pouvait dire Kagu par la suite. De toute façon, si seulement une personne le voit aussi arrogant que cela, qui le croirait ? Ses amis peut-être, mais sûrement pas tout l'établissement, lui qui semble si « adorable » et « gentil ». Il ne s'attendait pas à une véritable réponse de la demoiselle. Une bref phrase ou à un simple « euh... ». Shouta était certain que s'il parierait 1 million que sa camarade ne connaissait pas son nom, il remportait le jeu. Écoutant alors à moitié la jeune fille, le garçon commençait à faire le tour des instruments.

« oooh ! Y'a pas à dire, cette pension est cool niveau matos. Je pensais pas trouver des instruments si bien entretenus. Ils sont de bonnes qualités quand même. » Dit-il en tripotant tout ce qu'il trouvait.

Entouré par tous ces instruments, notre petit albinos se rappela du temps qu'il passa chez son grand-père. Un bref instant de mélancolie qui repartit assez vite. Voyant à gauche, puis à droite, il remarquait la présence d'une batterie un peu éloignée des autres instruments. Habituellement, le garçon détestait en «jouer». Il trouvait que cela était un peu trop fatiguant à son goût mais, c'était également l'instrument parfait pour attirer l'attention ou bien se défouler comme un barbare. Prenant les baguettes posées sur le tabouret, le garçon s'assit et commença à taper, non pas comme une brute mais presque. Aucun sons corrects ou même harmonieux, le garçon s'amusait à faire du tambour comme dirait certains. Kagura allait surement être interpeller par le bruit ou même le prendre pour un fou, mais le garçon s'en moquait bien. Shouta rigolait à sa bêtise, n'entendant rien d'autre que son vacarme, il s'arrêta au bout de 2 ou 3 minutes. Le sourire aux lèvres, il lâcha un soupir de satisfaction.

« Ah ! Ce fut drôle... Tiens t'étais là ? T'as vu comment je joue trop bien de la batterie? Ahah ! »

C'était la tête tournée vers sa camarade que Shouta disait cela. Elle semblait être revenue, attirée par la magnifique prestation du petit peut-être. Riant comme un enfant, il s'étira avant de repartir jouer d'un autre instrument. Seulement, rien ne semblait intéresser le jeune homme. La main devant sa bouche pendant qu'il bailla, le jeune homme colla deux tables entre elle pour s'allonger un moment. L'ennui le gagnait un peu, il ne savait pas quoi faire. Bien entendu, il pouvait et devait ranger cette salle, mais il fallait attendre que la motivation arrive selon lui.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura N. Mizuki

avatar

× Messages : 23
× Age : 19
× Date de naissance : 30/03/1998
× Date d'inscription : 14/02/2013
× Nom complet : Kagura Namy Mizuki
× Âge : 15 ans presque 16
× Talents : Batterie et dessin
× Club : Rebelle
× Avatar : B-ko du Shuuen no Shiori project
× Crédits : Moi :3
× Couleur : D94500
× Doubles comptes : Kokonose Haruka

MessageSujet: Re: Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥   Sam 14 Sep - 22:56


    — … hein? Lança-t-il dans un soupire léger.

Elle n'avait pas comprit pourquoi il soupirait, mais s'en fichait à moitié. Il avait l'air vachement perturbé l'albinos, elle avait fait quelque chose de mal ? Juste remettre de l'ordre dans ses idées et comprendre qui était-il, pas plus ni moins. Il jouait avec ses cheveux, jusqu'à ce qu'il se mette à enfin répondre à Kagura.

    — Oui, c'est moi, chère Kagura Mizuki. Je suis dans ta classe si tu n'avais pas aussi remarqué aussi, j'espère que tu connais mon nom au moins...


Elle fut un peu surprise qu'il l'appelle par son nom et son prénom. Elle n'avait pas l'habitude. Soit les profs l'appelait par son deuxième prénom. Mais comme ça venant d'un camarade de classe, elle trouvait ça bizarre. Toutefois, elle n'allait tout de même pas lui faire un second vent, alors elle répondit.
    — Euuh... Amashou ?... Ashouma... ? Amashi ? Je sais pas trop en fait. Mais si je me souviens bien le prof t'as appelé Shouta, il me semble.

Voyant qu'il ne l'écoutait plus tellement et qu'il se dirigeait vers les instruments, elle se débarrassa de son carton en le posant dans le cagibis, et rangea ce qu'il y avait à l'intérieur, sur les étagères. Des baguettes de différents instruments, des triangles, quelques flûtes normales et traversières, castagnettes...  et encore d'autres choses, percussions, bois, vents... Seulement des instruments bien propre à la musique. Après qu'elle soit entrée dans la petite pièce, le garçon de sa classe disait quelque chose, mais Kagura ne s'en préoccupait pas tellement, elle cru comprendre qu'il complimentait le matériel de la Pension. En y repensant, c'est vrai que c'est pas si mauvais que ça, c'était même bien. Enfin ça pouvait être pire en tout cas. Elle était à la moitié du cartons quand elle entendit Shouta, qui jouait de... la batterie ? Aucun son en rythme ne sortait, c'était un vrai massacre, elle sortit et le regardait taper sur les caisses. Cet enfant... ne sait pas jouer... de la batterie. songea-t-elle après l'avoir écouter. Il rigolait seul et s'arrêta au bout de 2 minutes. Il ne tiendrait même pas le temps d'une chanson, à peine la moitié de la partition. En pensant ça elle soupirait et croisa les bras. Shouta sourit et se retourna vers Kagura.
    — Ah ! Ce fut drôle... Tiens t'étais là ? T'as vu comment je joue trop bien de la batterie? Ahah !
    — Si tu le dis.

Comment pouvait-il affirmer ça ? Elle ne comprenait pas ce qu'il y avait d'amusant là dedans. Quand on ne sait pas, on ne fait pas. C'était l'une de ces devises, bien qu'elle n'en avait pas tellement que ça finalement. Elle le regarda rapprocher deux tables pour, au final, s'allonger dessus, il baillait et semblait s'ennuyer. Même si ce n'était pas son problème, et que selon elle, il fallait rapidement finir de ranger, une petite partie de sa tête réfléchit à ce qu'ils pouvaient faire vu que la salle de musique était libre. Tout en jetant un coup d’œil aux instruments elle s'approcha du piano et souleva le truc pour cacher les touches. Elle ne s'y connaissait absolument pas, mais la curiosité l'importa sur ces principes.

Kagura observa les touches fines et blanches et appuyait sur une tout en laissant un espace avant d'appuyer sur celle d'à côté, de gauche à droite.

    — Do... Ré... Mi... Fa... Mi... Ré... Do … Do … Si … La … La … Sol... Do...Mi... Ré pensait-elle à voix haute dans un ordre complètement aléatoire.

Elle se souvenait vaguement de ses cours de musique de collège. En effet, elle a apprit « seule » vu qu'elle n'a ni commencer le solfège, et ne s'est ni inscrit à un cours quelconque. Au début elle était un peu nerveuse voir même hyperactive, et donc passait la moitié de ses nerfs sur ses caisses claires et ses grosses caisses. Et puis... Le piano, elle trouvait ça trop calme, trop lent surtout. Bien que les notes soient douces, c'est ce qu'elle affirme mais ajoute que ce n'est pas pour elle. Elle refit un tour, cette fois-ci de droite à gauche donc du plus aigüe au plus grave, sur les touches du piano en chuchotant des syllabes en se remémorant ses cours de collège. Enfin vaguement, on va dire que son esprit était plutôt occupé en trois parties, le fait qu'il y avait la batterie là bas, un petit film qui allait avec les notes de musique et puis le fait qu'il fallait encore ranger toute la salle et sûrement une mini partie pour Shouta. Il était là et puis... Il n'y était pas vraiment finalement. C'est sûr qu'en dormant sur une table il n'était pas très utile, enfin bon. Elle venait de jouer la dernière note quand elle entendit son nom et se retournait d'un coup.
    —  Pardon ? demanda-t-elle en regardant son camarade de classe qui se dirigeait vers d'autres instruments, comme si il les inspectait.

Il semblait dire que ce n'était pas comme ça qu'on jouait du piano, en rigolant. Enfin c'est ce qu'elle cru comprendre. Elle lui tira la langue, pour exprimer son mécontentement tout en cherchant autre chose à faire. De plus amusant, si possible. Elle survolait légèrement la salle du regard, et devant la jeune fille se trouvait la fameuse batterie avec laquelle Shouta s'était amusé. Elle regarda la batterie, la fixa même. Un sentiment bizarre, une envie, était apparu. Son corps lui disait qu'il fallait qu'elle joue de la batterie, et puis son cerveau n'était pas d'accord et affirmait qu'elle devait ranger. Partagée entre ses deux avis, elle resta une dizaines de secondes devant l'instrument et, prit les baguettes. La tentation était vraiment trop forte. Elle s'assit sur le tabouret, comme l'avait fait son camarde un peu plus tôt et regardait, avec un sourire en coin, les caisses. Elle fit glisser les baguettes entre ses doigts, comme elle faisait à chaque fois.

    — Un, deux, trois, quatre et cinq et... ! comptait-elle en appuyant sur la pédale en rythme.

Voilà qu'elle venait de commencer à jouer, elle n'aurait jamais penser qu'elle fera ça en pénétrant dans la salle de musique en début d'heure. Elle se déchaînait tellement, ça faisait un bruit monstre, et pourtant très peu de notes fausses, dans une si petite salle, c'est comme si la pièce tremblait à chaque coup donné sur une caisse. Mais Kagura ne s'arrêtait pas pour autant, elle continua de se défouler pendant un peu moins de trois minutes à peu près. Elle s'entraînait toujours sur un morceau sur une tranche de quatre à 5 minutes minimum, quand elle voulait réviser ou apprendre un nouveau morceau. Elle répète plus d'une dizaine de fois avant d'en avoir marre et d'aller dessiner en général.

Une fois ses trois minutes passées, elle s'arrêta en beauté, en finissant avec un petit jeu sur les cymbales et relevait la tête; revenant dans la salle de classe, mentalement bien sûr. Elle entendait des applaudissements, et ne comprit pas de suite que c'était son camarade de classe. Elle releva la tête d'un coup et le voyait.


    — … T'étais vraiment là ? Alors ? Ça fait quoi d'entendre quelqu'un qui sait jouer ? Hein, hein, hein ? demanda-t-elle.

En effet notre jeune musicienne, si on peut l'appeler comme ça, était persuader d'être seule bien que son instrument soit loin d'être inaudible. Ce n'était pas dans son habitude de prendre la grosse tête comme ça, mais le fait de jouer de son instrument préféré lui aura permis de retrouver un peu de bonne humeur, enfin bonne humeur... On va plutôt dire que ça l'a revigoré, alors elle pouvait jouer correctement sa rebelle jusqu'à ce qu'elle quitte l'établissement, mais en le regardant bien, ce mec avec des cheveux roses clairs et des vêtements d'hiver, elle n'était pas sûre de pouvoir sortir de sitôt finalement. Pourquoi pas d'ailleurs, autant se divertir avec un matériel comme ça ! Et puis il ne risque pas d'être ennuyeux au moins ~ pensa-t-elle en se levant, les baguettes en mains, elle esquissa un sourire, comme pour lui demander ce qu'ils allaient faire ensuite.



Open ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amashi Shouta

avatar

× Pseudo : Nyuric
× Messages : 28
× Age : 22
× Date de naissance : 02/03/1995
× Date d'inscription : 10/08/2013
× Nom complet : Amachi Shouta
× Âge : 15 ans
× Talents : Chant ~ Comédie
× Avatar : Mikado Nagi de utapri 2000% Love
× Crédits : Moi 8D
× Couleur : Medium Purple
× Doubles comptes : Kazuhiko Hyouri

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve: Devenir doubleur

MessageSujet: Re: Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥   Jeu 17 Oct - 21:00

Deux étoiles en musique With Kagu-chan

Perdu mon petit Sho-kun ! On ne pourra donc pas dire que cette demoiselle a une mémoire de poisson rouge ou qu'elle est totalement dans la lune. Enfin, cela aurait permis à Shouta de se forger un -mauvais- avis sur Kagura, s'il avait pris la peine de l'écouter néanmoins. Comme les petits bambins, le garçon n'avait capté que son nom. Il dut alors comprendre l'hésitation de la demoiselle qu'avec les bouts de mots que ses oreilles avaient captés.

« En gros... Amashi Shouta, ravi de te connaître miss. »

C'était une phrase à la limite du murmure. Avec un peu de chance, Karuga entendit cette réponse, mais rien ne peut nous le confirmer.
Le visage de sa camarade, à la fin de sa « prestation », marqua rose-bonbon -car il lui faut bien un surnom- . Déconcertée ou désespérée ? Le jeune homme ne savait pas trop comment prendre la réaction de la demoiselle. Les bras croisés et l'air sérieux, Kagura n'avait sûrement -voir certainement- pas apprécié la morceau jouer par le jeune homme. Appeler cela un morceau est même une erreur, peut-être que le terme « massacre » est plus raisonnable. Ce qui est sûr, c'est que la demoiselle s'y connaît un minimum en musique, peut-être que la batterie est son instrument de prédilection, qui sait ? D'un autre côté, il n'est pas nécessaire de si connaître pour comprendre que ce que venait de faire le jeune homme était tout, sauf de la musique.

« Si tu le dis.
- Tu es tellement sérieuse. »

Voyant sa camarade mécontente, Shouta ne pouvait que rire et sourire. Après tout, à quoi cela lui servirait de s'inquiéter ? Pourquoi avoir honte ? Oui, c'était nul et il le sait. Mais c'était bien, ça l'avait défoulé de sa semaine et surtout, ça l'avait fatigué. Allongé sur deux tables côte à côte, il pouvait sentir que le sommeil le gagnait peu à peu. Le blanc pur du plafond disparaissait de sa vue. Sentant qu'il allait s'endormir, le jeune homme essayait quand même d'ouvrir les yeux tant bien que mal. ... Faut pas que je... Puis zut~ ne voyant plus rien pendant un court instant, c'est grâce au son d'un piano que le garçon resta éveillé.

Il n'y avait rien d'harmonieux, les sons ne se succédaient pas correctement, le rythme était totalement aléatoire et la répétition des note lui rappela étrangement les jeunes enfants commençant le piano. L'oreille tendue, le garçon se retenait de rire, on ne savait jamais, peut-être que sa camarade savait en réalité en jouer. La voix de sa camarade se cachant de plus en plus dans l'air, devenant un murmure, laissant place au petit rire du jeune homme.

« Kagura
- Pardon ?
- C'est pas comme cela qu'on joue, sinon les concerts de piano ne duraient pas 2 heures mais 5 heures. Tu voudrais peut-être que je t'offre des cours ? » Dit-il en se maintenant de rire et se relevant un peu.

Maintenant assit sur les tables, Shouta regardait Kagura lui tirant la langue.
Il ne pouvait cacher son sourire légèrement moqueur. Suivant sa camarade du regard, il attendait qu'elle prenne un autre instrument afin de ne pas manqué la prochaine performance, ce qui ne semblait pas être gagné. Il leva les yeux au plafond, repensant à son comportement en classe, se demandant si Kagura avait deviné son talent. Cela n'était un secret pour personne. Simplement, tête en l'air comme elle est, on ne savait jamais. Il arriva même à se dire qu'il était possible que la demoiselle ne prêta pas la moindre attention à lui en classe. Plongé dans sa réflexion, les battements de tambour le sortirent de ses pensées. Des battements qui ne firent pas attendre la suite. Une musique entraînante et plutôt rapide. La mélodie était énergique, faisant sentir à Shouta son cœur. Battant aussi fort que le son, ses yeux se dirigeaient vers la batterie. On se serait cru à un concert.

Impressionnant ou plutôt éblouissant. La jeune fille était fabuleuse, elle maîtrisait son instrument. Cela ne se sentait. Une petite honte vint alors à Shouta. Il avait  vraiment du passer pour un bourrin devant elle, pensait-il. Lui qui détestait pourtant cet instrument et ne considérait pas les batteurs comme de véritable musicien, il effaçait pour la première fois son opinion dessus. Un petit miracle certain dirait, lui qui est si borner pourtant. Lorsque la prestation se terminant, le garçon applaudit, inconsciemment. Ce n'est pas son genre d'exprimer qu'une personne peut être « meilleure » que lui, lui et son ego-sur-dimensionné s'était pourtant mis d'accord pour cette fois.

« C-c'était... . Dit-il, la voix plutôt basse.
- T'étais vraiment là ? Ça fait quoi d'entendre quelqu'un qui sait jouer ? Hein, hein hein ? »

Plutôt surpris par les paroles de la demoiselle, Shouta se tut. Il ne s'imaginait pas un moment que sa camarade puisse prendre la grosse tête. Enfin, ce n'est pas plus mal, il commençait à bien l'apprécier. Souriant pour demander la suite des événements, le garçon lui renvoya également un sourire, mais plutôt un sourire plein d'arrogance, comme il savait si bien le faire. Se relevant, le garçon partit en direction du piano.

« Magnifique, ta prestation à la batterie. Même si cela manquait un peu d'élégance. »

Le jeune homme s'assit, face aux touches blanches du piano. Cela n'était pas vraiment sa spécialité, devant cet instrument, il était comme n'importe qui. N'importe quelle personne ayant pratiquer pendant longtemps du piano et qui n'avait pas de réels talents. Le garçon fixait les touches. Posant simplement ses doigts dessus, sans appuyer, il releva sa tête vers Kagura. Raclant un peu sa gorge, il se remémora des diverses paroles de la jeune fille, lui préparant alors un petite surprise.

« Bien, et si c'était à mon tour de t'impressionner, Kagura ? » Déclara-t-il avec une voix similaire à sa camarade.

Suite à cette phrase, le garçon commença à bouger ces doigts sur le clavier. Non pas qu'il avait horreur des musique douce ou calme, simplement, Shouta trouvait plus agréable de « casser » une image qu'on fixe. Lui-même en est un parfait exemple. Il est adorable et gentil en apparence, alors qu'au fond cette enfant est quand même un peu pourrie. Peut-être pas jusqu'à la moelle, mais cela est néanmoins bien encré en lui. Le morceau était rapide et énergique, il attendit un peu avant d'élever sa voix. Il ne connaissait pas la voix de Kagura lorsqu'elle chantait, en vrai, il n'en avait aucune idée. Cela ne changeait rien pour lui, il se disait simplement quelque chose comme cela . Il chantait, de tout son cœur comme toujours, avec l'empreinte d'une autre personne. Il continua, les mains dansant sur le clavier, jusqu'à arriver à la fin du morceau. Sa gorge lui semblait un peu en feu, le résultat d'avoir chanter avec une voix plus aiguë que la sienne.

« Alors ? Ça fait quoi d'entendre quelqu'un qui sait jouer ? »

Si vous voulez savoir, oui, il savait exactement ce qu'il disait. Il avait repris mot pour mot la phrase de Kagura. Sûrement pour la provoquer... Ou plutôt pour l'embêter. Il se doutait néanmoins que la demoiselle verrait pourquoi il avait fait cela. Quoiqu'il en soit, les deux élèves furent interrompus. Un pion venait d'entrer dans la salle, ou du moins de l'ouvrir pour comprendre le boucan.

« Que faites vous ici ? Les cours sont terminés depuis un moment !
- Excusez-nous. J'ai demandé au professeur de musique si nous pouvions occuper la salle un moment. Nous sommes du club de chant et nous voulions simplement nous exercer.
- C'est quoi ces instruments un peu partout ? C'est beaucoup pour seulement deux personnes je trouve... .
- En échange de la salle, nous devons ranger les instruments qui ont servi pour aujourd'hui. Ne comptions justement en finir, n'est pas Kagura-chan ? »

Mensonge à plein nez et un sourire d'ange aux lèvres.
Cela semble pourtant bien « vrai » pour certains. Petit prince et grand menteur, voilà ce qu'est Shouta. Se levant de son siège, le garçon commença à ranger quelques instruments, lentement, en prenant son temps. Il fallait simplement agir naturellement pour que le surveillant les laisse tranquille et ne se doute de rien.

« Bon très bien, mais je vais... hé vous là ! »
Les cris d'autres élèves s'entendaient plus loin, sûrement vers les escaliers. Courant vers eux, le surveillant laissa la porte ouverte ainsi que nos deux petits musiciens. Peut-être allait-il revenir, en tout cas ce qui était certain, c'était que Shouta devait maintenant nettoyer cette pièce. Le professeur ou son assistante risquait de ne pas tarder et au moins, c'était de nouveau l'autre pion. Lâchant un soupir, le garçon regarda sa camarade.

« Alalah... Tu aurais pu m'aider contre lui. Maintenant, il va falloir se dépêcher avant que le prof ou lui revient. »



HRP:
 

_________________
Merci à Kagu ~ *roule*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura N. Mizuki

avatar

× Messages : 23
× Age : 19
× Date de naissance : 30/03/1998
× Date d'inscription : 14/02/2013
× Nom complet : Kagura Namy Mizuki
× Âge : 15 ans presque 16
× Talents : Batterie et dessin
× Club : Rebelle
× Avatar : B-ko du Shuuen no Shiori project
× Crédits : Moi :3
× Couleur : D94500
× Doubles comptes : Kokonose Haruka

MessageSujet: Re: Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥   Mer 6 Nov - 18:55


    — Magnifique, ta prestation à la batterie. Même si cela manquait un peu d'élégance. disait Shouta en allant s'asseoir en face du piano.

« Ça manquait un peu d'élégance ? Quel culot de dire ça après le morceau que je viens de faire ! Ou même le massacre qu'il m'a fait écouter... ! » pensa-t-elle en le fusillant du regard. Oui, notre brunette était vexée par la remarque de son camarade. Ce n'est pas dans ses habitudes de prendre au sérieux les critiques des autres, mais quand c'est sur un de ses morceaux, c'est pas pareil. Enfin bon, une fois qu'il s'était assit sur le tabouret, Kagura croisa les bras en attendant de voir ce qu'il pouvait bien faire, "de mieux" surtout. Il est évident qu'elle s'attendait à quelque chose de plus grandiose que ce qu'elle avait fait. Il posa simplement ses doigts sur les touches, sans doute pour se préparer, il releva la tête et la fixait.
    — Bien, et si c'était à mon tour de t'impressionner, Kagura ? Déclara-t-il d'une voix assez rapprochée de la sienne.

Elle se tut et se demandais si il se foutait vraiment d'elle en disant ça. Devait-elle s'énerver tout de suite ou plus tard ? Devait-elle le taper tout de suite ou plus tard ?! Il est vrai qu'elle... est facilement irritable, surtout quand on s'y prend de cette manière. Elle le fixait en fronçant les sourcils, le garçon aux cheveux clairs commençait à bouger ses doigts sur le clavier. Au départ, le piano pour Kagura n'est que fait de musiques douces, ennuyeuses, et très très très lentes. Seulement, elle serait bien obligée de changer son avis avec ce qu'elle entendait. Son cœur battait en même temps que les sons qui sortaient de l'instrument. C'était époustouflant d'entendre autant de sons. Elle décroisait ses bras et écarquillait légèrement les yeux, ne pensant pas que le garçons puisse jouer si bien d'un instrument comme ça. C'est comme si les notes la touchait du plus profond d'elle, elle fût vraiment sous le charme du piano dans les début. Bien qu'une partie d'elle s'en fichait royalement puisqu'il jouait comme un gosse de 4 ans sur son instrument. Mais l'autre partie était tellement impressionnée. Le pire reste à venir ! Le garçon commençait à chanter ! Kagura fut littéralement choquée par les paroles si... justes de Shouta. Elle n'avait pas pensé un seul instant qu'il pouvait avoir une voix comme celle-ci au chant ! Tellement aiguë... Elle ne savait même pas qu'un niveau aussi aiguë existait !
Au milieu de sa prestation, si émouvante et touchante, Kagura eut une envie de rire. D'abord elle essayait d'effacer son sourire qui se dessina sur ses lèvres, quelques secondes plus tard, Shouta était toujours à fond dans son morceau, elle le fixait toujours, il faut croire qu'elle n'était plus emportée par la musique, pourtant si magique, de son camarde.
Il venait de finir son morceau et posait son regard sur elle, comme elle l'avait fait à la fin de sa prestation.
    — Alors ? Ça fait quoi d'entendre quelqu'un qui sait jouer ? demanda-t-il sur un ton si moqueur.

Elle le regardait, pouffait légèrement de rire comme pour lui faire comprendre qu'elle s'en fichait, le regardait et lui sourit pratiquement de la même façon dont il l'avait provoquer à l'instant. Évidemment qu'elle avait capté son jeu ! Après tout il était similaire au sien, seulement lui semblait un peu plus provoquant, ou embêtant même.
    — Pffffft- ! Je m'en fiche, je ne joue pas de piano, mais tu t'es pas si mal débrouillé finalement. Quelques fausses notes pourtant ~ Une voix vraiment trop aiguë à mon goût, si tu veux savoir ~
déclara-t-elle.

Elle se retournait pour prendre les baguettes qui étaient posées sur la table, elle avait réellement l'intention d'aller les ranger, quand un pion, si pénible soit-il, débarqua dans la pièce. Son cerveau ce mit légèrement à paniquer, aaah, quelqu'un les avait-ils entendu ? Pourquoi ne s'est-il pas manifester plutôt ? Aurait-il écouter ce qu'ils avaient joué ? AAAH. L'embrouille totale. Elle se retournait et venait de se rendre compte d'une chose en jetant un coup d'oeil sur Shouta. C'était juste le pire moment où elle était prise d'un fou rire en tiltant sur la question qu'elle s'était posée plus tôt sur son camarade. « Je sais ! Il ressemble à une licorne, mon dieu ! » pensa-t-elle en commençant à rigoler toute seule. Mais se retenait tout de même puisque le pion était toujours présent, pas facile facile de contrôler un fou rire dans un moment aussi sérieux.
    — Que faites vous ici ? Les cours sont terminés depuis un moment !
    — Excusez-nous. J'ai demandé au professeur de musique si nous pouvions occuper la salle un moment. Nous sommes du club de chant et nous voulions simplement nous exercer.
    — C'est quoi ces instruments un peu partout ? C'est beaucoup pour seulement deux personnes je trouve...
    — En échange de la salle, nous devons ranger les instruments qui ont servi pour aujourd'hui. Ne comptions justement en finir, n'est pas Kagura-chan ?

En entendant son nom elle se retournait et lançait le sourire le plus AN-GE-LI-QUE qu'elle pouvait, bien qu'elle ne soit pas née pour ça, mais elle pouvait toujours essayer.
    — Effectivement, nous étions en train de ranger justement, excusez-nous pour le dérangement, nous ne serons plus très long je pense. Shouta-kun, il faudrait se dépêcher je pense... finissait-elle sur un ton plutôt "inquiet" et fit semblant de déposer les baguettes dans un carton.

Shouta commençait à ranger lentement, on sentait bien qu'il n'avait absolument pas la motivation ou qu'il n'avait simplement pas envie. Le voyant faire, elle le copiait sur sa lenteur. A se demande lequel des deux était plus lent. Il était certains qu'un escargot pouvait facilement leurs tenir tête.
    — Bon très bien, mais je vais... hé vous là ! cria-t-il avant de s'en aller.

Kagura lâcha un petit soupire de "soulagement", elle n'aimait vraiment pas les pions. On entendait au loin d'autres élèves qui criaient, il allait sûrement les rattraper, mais ce n'est pas très important. La brunette s'assit sur une table et jouait avec ses baguettes, Shouta se retournait en soupirant.
    — Alalah... Tu aurais pu m'aider contre lui. Maintenant, il va falloir se dépêcher avant que le prof ou lui revient.
    — Ah ? "J'aurais" pu t'aider ? Je t'ai aidé ! J'ai parlé, j'aurais pu simplement me taire tu sais ! Et puis j'suis pas une actrice dans l'âme sinon ~ -elle s'arrêta l'espace d'un instant avant de reprendre- ... Pffft', se dépêcher ? Quel verbe ennuyeux ! affirma-t-elle en levant les yeux au ciel.

Elle regarda Shouta qui semblait être "décidé" à ranger la salle. « Il est pas sérieux tout de même ? » se demanda-t-elle en le fixant. Kagura prit une pose de détective, comme pour réfléchir à quelque chose de "sérieux". Seulement, elle tournait toujours autour de la même question "pourquoi des cheveux roses clairs ?" Cela l'intriguait réellement. Soudain, sa baguette tomba quand elle eut une étincelle, comme au début de leurs conversation, elle sourit.
    — Hé Amashou ! Je sais à quoi tu ressemble finalement ! En fait tu dois être une licorne ! J'suis sûre ! Vu la couleur de tes cheveux ! Tu ne peux pas le nier ~ ! affirma-t-elle d'un sourire assez provoquant tout en faisant tomber sa seconde baguette.

Elle n'allait sûrement pas se laisser marcher sur les pieds par lui, après tout c'est bien Shouta qui a ouvert les hostilités au début ~ Enfin elle en était persuadée. Il est impossible qu'elle abandonne tant qu'elle ne sentira pas qu'elle gagnera, aussi têtue qu'elle est... Kagura grimaçait légèrement puisqu'elle n'avait plus vraiment de baguettes, et essayait de les récupérer mais sans succès. Shouta semblait dire quelque chose, sûrement n'étant pas très satisfait de l'illumination de la jeune fille, elle relevait la tête et lâchait un "Hein ? Mais tu y ressemble vraiment ! T'as des cheveux rose poney !"
Après un certain temps, elle ne savait que faire, une sorte de blanc c'était installé entre nos deux pensionnaires. Aucuns d'eux ne parlait, jusqu'à ce que Kagura décolla de la table pour se lever et ramassait ses baguette, avec une idée en tête. Évidemment, elle lui lança une baguette et le prévint avant puis l'envoyait lentement, elle voulait juste qu'il l'attrape.
    — Hé Shouta. Attrape ~

Elle gardait une baguette à la main, il l'avait bien rattraper, au moins il avait de bons réflexes ~ Kagura poussait les tables qui se trouvait trop près, cela faisait du bruit mais elle s'en fichait, plaçait ses pieds plus ou moins parallèlement et se mit en garde en pliant légèrement les jambes, et tendait la baguette vers Shouta.
    — Une licorne se doit de connaître l'escrime n'est ce pas ? J'ai un marché ! Le premier, ou la première en l’occurrence, qui touche trois fois l'autre, gagne. Le perdant range entièrement la salle ok ? demanda-t-elle en le regardant droit dans les yeux, avec un regard qui voulait dire « tu ne vas tout de même pas refuser un tel jeu ? »

Peut être qu'il allait poser la baguette et refuser, tant pis pour lui, ou plutôt pour elle qui voulait simplement s'amuser. Après tout ils n'auraient sûrement plus l'occasion de pouvoir faire un bordel dans une salle de musique ! Seuls surtout. Enfin bon, elle l'attendait pour commencer, allait-il vraiment relever le défi ? Allait-il vraiment s'abaisser à son niveau de maturité ? Vraiment ?!


I want to tell you :c :
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux étoiles en musique [Salle de musique]~ PV Kagu ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Musique mapuche
» Le rapprochement [PV Luka Morel] (début à la salle de musique) [Tereminé]
» Salle de musique
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prodiges Pensionnat V2 ::  :: Premier étage :: Salle de cours Dorée-
Codage de Miss Amazing, PA de Kuru' / Contexte imaginé par Kurusu Black'Shouu.Le plagiat est puni par la loi, veuillez donc bien respecter notre travail et ne rien copier sans autorisation.