Partagez | 
 

 ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adaïr A. Amberlife

avatar

× Rang : ♦ Little Butterfly ♦
× Pseudo : Ada-chan
× Messages : 6
× Age : 23
× Date de naissance : 18/04/1994
× Date d'inscription : 07/04/2013
× Nom complet : Adaïr Ainslin Amberlife
× Âge : 20 ans
× Talents : Couture et Théatre
× Club : ...
× Avatar : Bonten ♦ Amatsuki
× Crédits : Mouuuah
× Couleur : Darkcyan
× Doubles comptes : Rayan MacKallan

MessageSujet: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   Dim 7 Avr - 13:39

Adaïr Ainslin AMBERLIFE

Salut vous ! Moi c'est Adaïr Amberlife, néanmoins tu peux m'appeler Ada-chan et je suis écossais. En effet je suis né(a) au/à Glasgow et j'ai 20 ans, je suis donc en Classe Fortune. Je suis particulièrement doué(e) pour le dessin, mais je me débrouille tout aussi bien en couture (et le premier qui se moque je le démonte :p). Ce qui me dirige dans la section artistes de la pension. Pour finir, il se trouve que je suis hétérosexuel jusqu'au bout des ongles.

CARACTÈRE
Je suis un papillon qui rêve d'être libre... ❧
Bien le bonjour! Pardon?! Oh je vois...oui, bien sur, je veux bien expliquer qui je suis, si cela peut vous faire plaisir *je prends place, tel un prince sur mon fauteuil de cuir*

Cela ne se voit pas trop, mais je ne suis plutôt à l'aise avec les gens. Je cache bien mon jeu n'est-ce pas? Pourquoi riez-vous? Oui oui je sais, je dis des bêtises. Mais voyez vous, parce que je n'aime pas ce qu'aime les autres garçons depuis que je suis tout petit, on m'a souvent mis à l'écart, et je suis un papillon fragile. J'ai appris à apprécier la solitude, et à me tournez moi-même en ridicule. Je suis un beau parleur, je pourrais vendre du chocolat a un chocolatier en lui assurant que ce n'est pas ce qu'il croit que c'est.
Je ne suis pas un mauvais bougre, quand on prend le temps de me parler. C'est vrai, je ne suis peut-être pas très intéressant si on s'arrête au premier regard, quoique j'ai l'air un brin féminin, et cela donne souvent lieu à des rumeurs totalement infondée sur moi. Et l'on va dire que je préféré être seul que mal accompagné. De part le lourd boulet que l'on nomme passé que je traîne à mon pied, j'ai un peu peur de m'attacher aux autres et de le regretter ensuite: et si jamais, comme les fragiles insectes que j'aime tant, les gens ne duraient pas? Si jamais, parce que je m'approchais d'eux, ils disparaissaient? C'est une peur tenace qui ne me quitte jamais, c'est pourquoi j'ai l'air souvent froid, mélancolique et distant. Mais je ne le suit pas. Je vous assure. Je dirais même que c'est le contraire. Je suis un garçon un volage, qui aime bien s'amuser, comme les papillons: je profite de ma vie au jour le jour, on sait jamais de quoi sera fait demain après tôt.

Je ne suis pas né dans une famille bourgeoise, je dirais même que c'est tout le contraire, et si je suis ici, c'est avant tout, je pense, grâce à mon talent. Et je dois avouer que je n'en suis pas peu fier. Car ce talent, me permet d'être utile à ma famille, même si, pour une sombre raison, je n'en fait plus vraiment partie. Laquelle? Je vous l'expliquerais plus tard. Je suis devenu avec le temps, un brin excentrique et égocentrique. Mais juste un brin, je sais rester a ma place quand c'est nécessaire aussi. Même si ce que je pense, dans ma tête est loin d'être calme, et que c'est visible...

J'aime coudre. Ce n'est pas banal pour un garçon je l'avoue, mais qu'y puis-je. Les passions c'est comme les peurs, elles sont souvent illogiques. Mais qu'importe. Cette passion fait partie de moi, et de celui que je suis aujourd'hui. J'aime également l'art, sous toutes ses formes, mais celle que je préfère est tout de même de le dessin. On peut faire tellement de chose sur une toute petite feuille de papier blanche. J'ai une imagination débordante, et le dessin me permet de coucher cette imagination. Sinon je passerais mon temps a faire des bêtises plus grosse que moi, et comme je suis aussi hyperactif, cette passion pour le dessin est une bénédiction pour les autres.

Comme on dit, les apparences sont souvent trompeuses. J'ai l'air d'être un beau parleur, je le suis aussi, puisque j'aime raconter des histoires fantastiques, tout droit sorties de mon imagination trop fertile. Pourtant, si j'invente beaucoup de choses, si on me pose une question, je ne mentirais pas. De plus je n'en vois pas l'utilité. Je vais cacher des choses, comme tout un chacun, moi aussi j'ai des secrets que je veux garder pour moi, je resterais silencieux si je ne veux pas répondre, mais je ne mentirais pas.. Si on me pose une question j'y répondrais aussi sincèrement qu'il m'est possible de le faire.
Mais ma sincérité, ne fait pas de moi quelqu'un de naïf. Je sais pertinemment que tout le monde n'est pas blanc ou noir. Je sais qu'il y a des gens qui s'amusent avec les autres, j'en fais même partie de temps à autres, parce que je sais que je peux me le permettre, de jouer les princes charmants, ou simplement avec leur sentiments. Mais je ne juge personne, pas plus que je n'essaie de psychanalyser les autres, je suis sans doute le premier qui en aurait besoin. On dit souvent de moi, a cause de cela, que je ne m’intéresse a rien n'y a personne...mais là encore c'est cette peur de me lier aux autres qui me pousse à être comme ça. pourtant, si l'on a besoin de parler à quelqu'un, je serais disponible. On dit souvent qu'il est plus facile de parler aux inconnus plutôt qu'aux personnes que l'on connait.

Je ne suis pas un ange, je ne suis pas la douceur incarnée. J'ai du mal à me mettre en colère...mais au delà de tout ça, malgré ma patience à toutes épreuves, j'ai moi aussi mes limites. Si l'on me pousse a bout, je peux devenir violent. Et quand je dis violent c'est que je deviens une toute autre personne. Je n'entends plus rien d'autre que ma colère. J'ai fait de grosses bêtises à cause de ça. Je suis un traitement pour ça. Mon calme et ma patience ne sont que les fruits de ces traitements que je prends depuis des années. Dites de moi que je suis droguée si vous le voulez...je suis conscient d'être malade, et je suis aussi conscient de ne pouvoir rien y faire. C'est pour ça que j'accepte avec le sourire n'importe quoi et que je vis un peu au jour le jour, m'amusant autant de moi que des autres. Mais lorsque je commence à perdre patience, il faut me laisser tranquille. Mais sinon, je suis d'un naturel avenant et chaleureux, et je pense être un bon ami. Je n'en ai jamais vraiment eu, alors je ne sais pas vraiment ce que ça fait d'être une personne importante pour une autre. Mais je sais ce que ça fait de tout perdre en à peine quelques heures...et ça, je ne le souhaite à personne.

Coté coeur, et bien disons, que je l'ai offert à une personne...et je n'ai pas choisi la bonne personne. Evidemment, tomber amoureux de sa soeur, c'est mal. Même lorsque ce n'est que notre soeur adoptive. Et que j'ai fait une énorme bêtise par la suite, qui m'ont fait regretter mon existence. J'ai surmonter tout ça, mais cette peur de me lier aux autres et de faire des bêtises plus grosses que moi vient de là.

Je suis majeur...et quand je sortirais d'ici, je serais sans doute autonome. Mais cela m'effraie un peu, car en dehors de ces murs, je n'ai plus rien. Le pensionnat, c'est ma maison. Et pour tout avouer, je n'ai pas vraiment envie de le quitter.


PHYSIQUE
En attendant je me deguise... ❧
Comme vous pouvez le voir, je suis un grand bonhomme. Je mesure un mètre quatre vingt cinq. C'est une taille normale pour un homme. Il parait que je vais encore grandir. A dire vrai, cela ne m'enchante guère, je n'ai pas envie de devenir une grande asperge. Je suis très bien comme je suis, enfin je me trouve très bien. Encore que, ma génération n'est pas lésée sur la taille, certaines filles font même la même taille que moi, perchée sur leur talons, dont je ne me sens pas trop seul là-haut.
J'ai un corps filiforme. J'ai beau essayer de me forger des muscles, mon corps n'en a pas envie. J'ai donc l'air d'être un grand dadet dépourvu de muscle et de force, qu'un courant d'air pourrait briser. Mais ce n'est pas le cas: les apparences sont souvent trompeuses. J'ai de la force, et je sais m'en servir, même si je n'aime pas ça.

Tout à l'heure je vous disais que mon apparence donnait souvent lieu à des rumeurs infondées. Et bien, à présent je vais vous expliquer pourquoi, même si je pense que vous l'avez pensez simplement en me voyant. Beaucoup pense que je suis gay. Ce n'est pas le cas. J'ai de longs cheveux blonds qui cascadent dans mon dos, aussi lisses que des cheveux puissent l'être, et qui m'arrivent au niveau des reins, lorsqu'ils ne sont pas attachés. Le blond de mes cheveux, est dit "couleur des blés", et j'avoue que je suis assez fier de ma couleur. J'aime coiffé mes cheveux de manière assez originale, et ma coiffure favorite est celle que je porte aujourd'hui. Elle est un peu complexe a décrire, donc on dira, que d'un coté je fais un chignon pompon, et que de l'autre, je les laisse libre de faire ce qu'ils veulent. Je porte une frange qui ne cache pas mes yeux, qui eux sont bleus-verts, tirant plus d'un coté ou de l'autre en fonction de la lumière.
En parlant de mes yeux, ils sont en amandes, et sont curieux de tout, comme moi. Et eux non plus ne savent pas mentir, ont peut lire ce que je pense simplement en me regardant dans les yeux. Si je n'aime pas ou au contraire aime quelque chose ou quelqu'un, on le verra de suite. Si tant est qu'on soit capable d’interpréter ce genre de choses évidement.
Pour rester sur les yeux, j'ai trois grain de beauté, un au-dessus de l'oeil, et deux en dessous...l'oeil gauche, pas le droit.

Ma peau est clair, comme si je n'avais pas beaucoup prit le soleil. Mais on va dire que j'ai une peau de roux, en plus de faire une allergie au soleil. Je deviens rouge si je m'expose, c'est pourquoi j’évite d'y rester trop longtemps, ou alors je me badigeonne comme on badigeonne un enfant sur la plage. Et comme elle est fragile, je prends soin de cette peau de manière assurément féminine. Mais je le répète je ne suis pas gay.

Mes vêtements je les fait souvent moi-même. Et d'aucuns disent que je suis à la mode d'une autre époque. Mais qu'importe. Je mêle un peu tout les styles et toutes les modes des pays que j'aime et que je connais, pour faire mes propres vêtements. Je ne sais pas si je serais un bon styliste plus tard, mais c'est un métier qui pourrait bien me plaire.

Niveau accessoires, j'ai un piercing à la lèvre, du coté droit, relié par une chaîne en argent à celui que j'ai à l'oreille droite. En dehors de ça, je n'ai aucun autre piercing. Par contre, je porte plusieurs bracelets, qui ont tous une grande valeur sentimentale à mes yeux.

J'ai donc un physique qui me permet de jouer. Je peux endosser le rôle du prince charmant des contes de fées si je veux. Mais cela ne m'amuse guère de le faire. Je vais jouer avec les gens, de temps à autre, mais je vais vite m'en lasser.



C'EST QUOI TON HISTOIRE ?
Les papillons, sont comme les histoires: ephémères ❧
Mon histoire? J'aimerais bien dire que je l'ai oubliée puisqu'elle appartient au passé. Mais je sais bien que c'est impossible. après tout, même les mauvais souvenirs permettent de se construire. Je ne serais pas le même si je n'avais pas eu cette histoire là n'est-ce pas?

Je ne connais pas mes parents. Aussi loin que je remontent mes souvenirs, j'ai grandis dans cet orphelinat, dont l'apparence faisait pitié, au Nord de Glasgow.
J'étais un gamin, et mon seul soucis c'était d'avoir un peu de soupe dans mon assiette le soir, quand on rentrais de l'extérieur. Ce n'était pas toujours le cas. Les deux vieille dame, des religieuses, qui s'occupaient des trente-six gosses que nous étions, n'avaient pas forcement les moyens. Mais nous étions une famille, et malgré la faim qui tiraillait nos petits estomacs, nous restions soudés. De temps à autre, l'un de nous se faisait adopté et disparaissait de notre vie. Il ne revenait jamais nous voir...jamais. Sans doute que les nouveaux parents refusaient que leur nouvel enfant traîne dans un coin aussi peu présentable. Je m'endormais en pensant ça, chaque fois, et en me disant que moi, je ne ferais jamais ça.

J'étais un petit garçon comme les autres. Je construisais des cabanes, je jouais dans la terre avec mes copains. Mais je préférais de loin aider les vieilles dames qui s'occupaient de nous. Je les aidais à faire à manger, a faire le ménage à recoudre les vêtements. Je passais beaucoup de temps à dessiner aussi. Les vieilles dames disaient que j'étais doué pour un gosse.

C’était ma vie. Elle n'était pas glorieuse mais c'était la mienne. Et c'était ma famille. Je n'avais pas besoin de plus pour être heureux. Pourtant on dit souvent que les beaux jours doivent finir. Et bien pour moi aussi je crois.

J'avais treize ans, et je dessinais tranquillement un joli papillons sur ma feuille alors que je venais de rentrer de l'école, quand les vieilles dames se levèrent. On venait de taper à la porte il me semblent, mais, j’étais concentré par mon dessin, et je levais à peine la tête, lançant quand même un bonjour. Personne n s'intéressait jamais à moi, j'étais trop moi comme garçon, trop calme. Il cherchais des enfants pleins de vie. Pourtant, c'est une tête blonde qui vint se pencher sur moi.

"Comme il est beau. C'est un de ceux que tu as vu en vrai?"

Cette façon qu'on les adultes de parler aux gosses. C'est imbuvable. Je poussais un petit soupir, et secouais la tête de droite à gauche. Je n'avais pas envie de lui répondre, ni même de la regarder.

"Maeliss, ma chérie. Viens voir"

Maeliss? Ma chérie? La je relevais la tête et posais mes yeux bleus-verts sur la petite fille fille blonde qui ressemblait à la grande comme deux gouttes d'eau. Pourquoi était-elle dans un orphelinat si elle avait déjà une fille. Je ne comprenais pas. De plus, vu ses habits...elle n'était pas sans le sous. Alors pourquoi venait-elle dans un orphelinat aussi décrépit que le notre? C'était pour se moquer de nous.
Plissant les lèvres, dans une moue boudeuse, je regardais la vieille dame qui était la plus proche de moi, l'interrogeant du regard. elle secoua la tête pour me dire qu'elle ne savait rien de plus que moi.

"Pourquoi vous êtes-ici?" demandais-je, en pivotant sur ma chaise.
"Maeliss voulais un frère avec qui elle pourrais s'amuser, alors..."
"Y'a des animaleries si c'est juste pour passer le temps. On est pas des bouche-trous nous."

Je repliais mon dessin, et sautais de ma chaise, pour aller m'enfermer dans la chambre. Je sentais la tension qui avait grimper en flèche dans la pièce que j'avais quitter. Je savais que j'allais me faire réprimander. Mais je n'avais pas pu m'en empêcher. Je ne voulais pas être adopter pour servir de jouet a une gamine.

La porte grinça, et je plongeais la tête dans mes bras en serrant les dents. Quelqu'un vint s’asseoir à coté de moi. Mais 'est bizarre, j'avais l'impression qu'aujourd'hui serait différent.

"Tu sais. Je veux pas un chien. Je veux un frère, parce que je veux pouvoir parler avec lui, jouer avec lui, rire avec lui. Ma maman elle a pu avoir que moi. Je veux pas un bouche-trou, je veux un frère."

Je levais la tête. Je la regardais sans ciller, et elle fit de même.

"Vous êtes pas là pour nous narguer parce que vous avez de l'argent?"
"Non. C'est pas bien de faire ça. Vous êtes pas des objets."

Je n'étais pas encore totalement convaincu, mais j'acceptais de retourner dans la salle avec elle. Je traînais les pieds. Mais comme j'avais quand même été bien élevé, j'allais voir la mère de la demoiselle pour lui présenter mes excuses.

"Je m'excuse aussi. Je n'aurais pas du présenter les choses comme ça. Dis moi,comment tu t'appelles?"
"Adaïr, madame"
"C'est un joli prénom"
"Merci. C'est Dame Anna et Dame Liza que me l'on donné."

La dame blonde me fit un sourire.

"Tu dessines souvent?"
"Oh oui tout le temps. J'adore dessiner. Et j'aime aussi réparer les habits de tout le monde. c'est amusant de coudre...."

Et emporter dans mon élan je me mis à discuter avec elle, avec la jeune Maeliss qui avait deux ans de moins que moi, et même avec le monsieur qui avait l'air un peu plus distant.
Le soir arriva, et les trois membres de cette famille repartirent, en ayant droit à un de mes sourires.

Mais moi, j'étais toujours dans l'orphelinat. Après le repas, je m'installais au coin de feu, en reflechissant. Et si ma méchant attitude du début de soirée, les avaient fait changer d'avis. Ce soir là, je sombrais dans un sommeil agité et plein de cauchemars. Est-ce que j'avais préciser, que j'avais une santé assez fragile? Et que les gros tracas me rendaient souvent malade? Non, et puis ce fut le cas.

La famille ne revint pas. Et je restais couché pendant une semaine. Mais ni la suite ni celle d'après, ni même le mois suivant on ne les vit de nouveau dans l'orphelinat.

"J'avais raison. C'était que des menteurs!"

J'attrapais une feuille, et me remis à dessiner, mais comme j'étais d'une méchante humeur elle finie à la poubelle, et je sortis dehors, pour prendre l'air. Et les jours et les mois...tout passa très doucement. J'étais devenu distant avec tout le monde sans le vouloir. Ils m'avaient fait espérer...et moi j'y avais cru.

"J'avais raison. Les gens qui ont de l'argent...on peut pas leur faire confiance" dis-je à Dame Liza, tout en dessinant un papillon immense aux couleurs des flammes.

"Pourquoi dis-tu ça Adaïr?"
"Parce que...parce que ils ont fais les gens agréables...et moi..moi j'ai cru qu'ils m'aimaient bien...et..et"

Et la porte s'ouvrit. Je tournais la tête, et j'oubliais que j'avais eu envie de pleurer l'instant d'avant. La dame blonde et sa fille était là. Elle était toute pâle la fille d'ailleurs. Et le monsieur était pas là.

Mais la surprise passé, ma colère repointa son nez. Je crachais un bonjour, et retournais à mon dessin. La dame prit Dame Liza a part. Maeliss elle, vint me voir.

"Tu es faché"

Je ne pris même pas la peine de lui répondre.

"Tu sais, j'ai été très malade. C'est pour ça qu'on est pas revenu. Parce que moi, je t'aime bien, et je voudrais comme grand frère. Dis Adaïr, tu veux bien?"

Elle se mit à tousser, et le temps que je tourne la tête vers elle, elle était allongée sur le sol. J'appelais sa mère et Dame Liza, en sautant de ma chaise, pour prendre la petite fille dans mes bras et la rapprocher du feu, avant de l'envelopper dans une couverture.

"Maeliss!"
"Je vais bien maman. Ne t'inquiète pas. Dis Maman...Adaïr il va venir avec nous hein..."
"C'est a lui de décider ma chérie..."
"Adaïr, tu veux être mon grand frère?"

J'avais l'impression que c'était une gamine de cinq ans qui me parlais. Mais...j'avais cru qu'ils m'avaient oublié. En fait, cette petite, je sais pas pourquoi, elle avait réussi à m'avoir.

"Je veux bien. Parce que je t'aime bien. Mais demain c'est mon anniversaire...et je voudrais le faire ici, pour dire au revoir à tout le monde. Je peux?"
"Oui tu peux. Mais je reste avec toi..."

La dame, qui s'appelait Leonore, accepta, mais un peu a contre coeur. Sa fille était malade c'était compréhensible.
Le lendemain, comme prévu je fêtais mes quatorze ans. Et les parents de Maeliss, vinrent la chercher. Ou plutôt nous chercher.

Maintenant, je m'appelais Adaïr Ainslin Amberlife. Et j'avais une famille rien qu'à moi. Un papa. Une maman. Et même une petite soeur. C'était ma nouvelle vie.

~~~~~

(en cours)



derrière le miroir
Pseudo : Mana-chan
Âge : 22 ans
Double compte : Oui Very Happy
Avis sur le forum : Il est SENSASS' *se jette*
Quelque chose à ajouter : Je vous aime ♥️
Code : Validé par Allen ♥️
codage par Kuru

_________________
Like a ♦️ Little Butterfly ♦️

I want to ♦️ Be Free ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen E. McDowell
Rebelle
Rebelle

avatar

× Rang : Mysterious Prince
× Pseudo : Hikari Relyse
× Messages : 58
× Age : 21
× Date de naissance : 17/04/1996
× Date d'inscription : 09/02/2013
× Nom complet : Allen Ludwig Elliot McDowell
× Âge : 18 ans
× Talents : Virtuose au piano et peut jouer de tous les instruments.
× Club : Talents cachés ▬ Président
× Avatar : Len Kagamine ▬ Vocaloid
× Crédits : Miss Amazing
× Couleur : RoyalBlue

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Re: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   Dim 7 Avr - 16:24

Bienvenue ! Et bonne continuation pour ta fiche Very Happy

_________________

.: Royalblue :.


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Queen" Anabeth S. Emily
Actrice
Actrice

avatar

× Rang : THE QUEEN. ~ Bitch please, I'm fabulous. ♥
× Pseudo : MISS AMAZING. a.k.a. Kao'
× Messages : 64
× Age : 20
× Date de naissance : 23/01/1997
× Date d'inscription : 09/02/2013
× Nom complet : Anabeth Sharon Emily
× Âge : 18 ans
× Talents : Comédie & Athlétisme
× Club : Théâtre
× Avatar : Fujiwara no Mokou ▬ Touhou
× Crédits : Miss Amazing (moi. ♥)
× Couleur : Crimson
× Doubles comptes : Sara-Holly J.Ashford, la plus belle des rouquines. ♥

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Re: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   Dim 14 Avr - 8:23

    Rebienvenue si j'ai bien compris ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Adaïr A. Amberlife

avatar

× Rang : ♦ Little Butterfly ♦
× Pseudo : Ada-chan
× Messages : 6
× Age : 23
× Date de naissance : 18/04/1994
× Date d'inscription : 07/04/2013
× Nom complet : Adaïr Ainslin Amberlife
× Âge : 20 ans
× Talents : Couture et Théatre
× Club : ...
× Avatar : Bonten ♦ Amatsuki
× Crédits : Mouuuah
× Couleur : Darkcyan
× Doubles comptes : Rayan MacKallan

MessageSujet: Re: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   Dim 14 Avr - 22:02

Tu as bien compris Ana-chan.

Merci <3 à vous deux.

Je fini ma fiche dans le courant de la semaine...j'ai des partiels, et je suis on va dire un peu beaucoup dans la mouise à la fac...donc j'ai pas trop le temps de RP ni d'ecrire en ce moment T-T

_________________
Like a ♦️ Little Butterfly ♦️

I want to ♦️ Be Free ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige
Mad & Evil Prodige

avatar

× Rang : Mad & Evil Prodige
× Pseudo : Kuru'
× Messages : 169
× Date d'inscription : 02/02/2013
× Nom complet : Kurusu Black'Shouu
× Âge : 21 ans
× Talents : Prodige Accompli
× Club : Responsable de l'Assemblé de la pension
× Avatar : Kurusu Shou
× Crédits : MISS AMAZING.
× Couleur : Tomato
× Doubles comptes : Akira Black'Jack / Edouard Nightray

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Re: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   Mer 17 Avr - 19:18

Pas de soucis Ray'
Prend ton temps pour la fiche, surtout si irl c'pas ça. De toute façon, tu nous a tenu au courant de ta situation qui fais que le rp c'pas ça pour l'instant, alors reprend ta fiche quand tu iras mieux. Wink
Et bonne chance pour tes partiels !
Aaron'

_________________

Kit spécial Event, merci Ana' ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-pensionnat2.purforum.com
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige
Mad & Evil Prodige

avatar

× Rang : Mad & Evil Prodige
× Pseudo : Kuru'
× Messages : 169
× Date d'inscription : 02/02/2013
× Nom complet : Kurusu Black'Shouu
× Âge : 21 ans
× Talents : Prodige Accompli
× Club : Responsable de l'Assemblé de la pension
× Avatar : Kurusu Shou
× Crédits : MISS AMAZING.
× Couleur : Tomato
× Doubles comptes : Akira Black'Jack / Edouard Nightray

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Re: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   Dim 9 Juin - 11:49

Rayy ! ~

Fiche finie ? (x que je sache si j'dois valider ou pas. (x

_________________

Kit spécial Event, merci Ana' ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-pensionnat2.purforum.com
Rayan MacKallan
~¤~ Aimant à Ennuis & Rebelle ~¤~
~¤~ Aimant à Ennuis & Rebelle ~¤~

avatar

× Rang : Disciple de Kuru
× Pseudo : Mana-chan
× Messages : 86
× Age : 27
× Date de naissance : 01/06/1990
× Date d'inscription : 17/02/2013
× Nom complet : Rayan MacKallan
× Âge : 18 ans
× Talents : C'est un SE-CRET <3
× Club : Club des Talents Cachés
× Avatar : Kida Masaomi
× Crédits : Zerochan
× Couleur : Chocolate

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve: Vivre sa vie comme il l'entend

MessageSujet: Re: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   Lun 17 Juin - 0:20

Non il me reste une toute petite partie a ecrire, j'ai presque finie Gomeeeeeen

_________________

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige
Mad & Evil Prodige

avatar

× Rang : Mad & Evil Prodige
× Pseudo : Kuru'
× Messages : 169
× Date d'inscription : 02/02/2013
× Nom complet : Kurusu Black'Shouu
× Âge : 21 ans
× Talents : Prodige Accompli
× Club : Responsable de l'Assemblé de la pension
× Avatar : Kurusu Shou
× Crédits : MISS AMAZING.
× Couleur : Tomato
× Doubles comptes : Akira Black'Jack / Edouard Nightray

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Re: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   Mer 19 Juin - 12:49

Pas de problème, tu avais prévenu de toute façon, prend ton temps et tiens moi au courant lorsque c'est fini !

_________________

Kit spécial Event, merci Ana' ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-pensionnat2.purforum.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ A Tales of a Little Butterfly ♦ [U. C.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» THE PURSUIT TALES ▲ all of a mind trick
» Le dernier né : Feery Tales
» Tales of Buffy
» Oxanna Prescott • tales of a curious blonde woman
» 07. The Butterfly Ball and the Grasshopper's Feast // stupid car !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prodiges Pensionnat V2 ::  :: Dossiers d'inscriptions-
Codage de Miss Amazing, PA de Kuru' / Contexte imaginé par Kurusu Black'Shouu.Le plagiat est puni par la loi, veuillez donc bien respecter notre travail et ne rien copier sans autorisation.